skip to Main Content
EN FR
Galerie D’Art 7ab, Rue Poyenne à BORDEAUX (33)

Maria Grazia Massimiani, née à Rome en 1984, est une photographe artiste dont les domaines d’intervention relèvent du champ des paysages, d’architecture et de ‘l’art du reportage » comme moyen pour partager le socle historique et culturelle des territoires et la « conscience des lieux ».

Elle a vécu à Rome, puis à Florence où elle a étudié la photographie, et aujourd’hui à Bordeaux.

Sa passion pour la photographie a des racines profondes dues, notamment, à sa formation en études classiques axée sur une approche anthropologique et philosophique.

Son art de la photographie est conçu pour révéler les caractères culturels d’un territoire (par ses dynamiques de territorialisation) ou d’une communauté (par l’analyse des rituels et de toutes formes d’expressions culturelles et sociétales).

Pour cela, pendant la réalisation de ses reportages, elle tisse un lien très intime aux lieux et aux sociétés qui l’habitent. Les photos qu’elle produit racontent un territoire vu en tant qu’objet d’étude, de champ d’expérimentation et de sujet d’émulation.
Le projet “rites et rituel” est conçu avec cette méthode. Le contexte territorial est celui de l’Italie méridionale, en particulier de la ville de Barrafranca, dans le centre de la Sicile.

La thématique explorée est celle des représentations culturelles et anthropologiques de la semaine sainte, une combinaison de “rites” chrétiens et de “rituels » païens.

Ce reportage raconte une communauté qui, au travers de sa mise en scène traditionnelle, dépasse la ferveur religieuse pour révéler son instinctivité naturelle.

Le récit qui s’en est suivi renvoie à une manifestation religieuse dont la sacralité ancestrale est remplacée par les rituels des tribus normandes.

ante. non at lectus tempus felis Back To Top